Browsing Category

FOCUS

FOCUS

LA NOCE , RENDEZ- VOUS DE MONSIEUR+MADAME

14 octobre 2014

affiche-LANOCE-2-web

 

C’est LE rendez-vous à ne pas manquer si vous avez pour projet de vous marier (ou tout simplement si vous aimez les jolies choses), un salon du mariage pas comme les autres, des participants triés sur le volet, une scénographie qui vous fera craquer sous le thème de la Californie pour cette deuxième édition.

Mais qui organise cet évènement?  Monsieur + Madame, un couple d’amoureux qui met son savoir-faire au service d’autres couples d’amoureux pour une journée de mariage qui leur ressemble : 100% personnalisée grâce à une décoration artisanale, et en plus de la partie “event design”, ils proposent diverses prestations comme le wedding planning.
Allez jetez un coup d’oeil à leur blog ça vaut le détour : Monsieur + Madame.

Des ateliers D.I.Y, dégustation de wedding cake, un coin cosy avec buvette, cookies… tout y est pour une magnifique journée qui vous permettra de rencontrer des prestataires de talents.

C’est Samedi 25 Octobre à The Carrosserie ( Marseille de 11H à 18H ) , et c’est entrée libre !!!
Toutes les infos sur La Noce Festival

Quelques photos de l’édition précédente pour vous mettre l’eau à la bouche : lanoce-1©monsieurplusmadame-1lanoce-1©monsieurplusmadame-5lanoce-1©monsieurplusmadame-7lanoce-1©monsieurplusmadame-11 lanoce-1©monsieurplusmadame-17lanoce-1©monsieurplusmadame-21

 

 

FOCUS

NOUVEAU “BROCANTE LAB, UNE AUTRE MANIERE DE CHINER”

2 septembre 2014

brocantelabvisuel-

 

C’est LA nouveauté de la rentrée, la bonne nouvelle pour tous les chineur, le site que vous devez découvrir.
Quelle bonne idée !!! Brocante Lab est, comme son nom l’indique, une brocante en ligne qui réunie des vendeurs spécialisés et des passionnés pour vous proposer une fine sélection d’articles. Vous pouvez directement chiner de chez vous.

À votre disposition, plusieurs critères de recherches pour dénicher l’objet de vos rêves plus rapidement, de l’enfilade scandinave à la tasse à café vous pouvez tout y trouver.

Pour encore mieux vous présenter Brocante Lab, j’ai interviewé la créatrice du concept, Charlotte Cadé :

Charlotte Cadé - Brocante Lab

Charlotte Cadé, créatrice de Brocante lab.

Pouvez vous nous décrire le concept en quelques mots ?

Brocante Lab c’est la 1ère marketplace spécialisée sur le mobilier et la décoration d’occasion. En bref une brocante de qualité !

– Comment est né le projet Brocante Lab ?

Quand j’ai emménagé dans mon premier appartement parisien, j’ai passé beaucoup de temps à chiner dans des brocantes, mais aussi (génération oblige) derrière mon ordi, sur Ebay et Le Bon Coin. J’adore ces sites mais il faut être prêt à écumer les 10 000 pages avant de trouver LA pépite ! C’est vrai que c’est une sacrée perte de temps…En parallèle, j’ai passé beaucoup de temps à discuter avec les brocanteurs, et je me suis rendu compte que ce secteur était resté très traditionnel. Il devait bien y avoir un moyen de faciliter la tâche des chineurs et de tous ceux qui aiment les jolis objets…

C’est là qu’est née l’idée de Brocante Lab : l’envie de créer une véritable brocante moderne et donner un bon coup de peps à ce secteur!

Bureau2

Les bureaux de Bocante lab

– Quel est le profil type d’un vendeur Brocante Lab ? 

Il n’y a pas de profil type sur Brocante Lab, l’objectif au contraire est d’avoir des univers très différents c’est ce qui fait et fera la richesse du site ! Ce qui réunit les vendeurs en revanche, c’est l’envie de rendre la brocante accessible à tous, en la modernisant et en lui offrant une image plus jeune plus fraîche ! 

– Êtes vous vous même passionné de brocante ? 

Bien sur ! Difficile de se lancer dans ce secteur si l’on n’est pas passionné, la broc c’est à fond ou pas du tout ! 

photo4

Les bureaux de Brocante lab

– Quel est le courant du design que vous préférez ?

Incontestablement celui d’après guerre, le design danois des années 50-60. Sans doute parce qu’il est remis au goùt du jour, mais ce n’est pas pour rien, ses formes, son sens alliant pratique et esthétique, ses matériaux naturels souvent écolo, c’est assez proche de l’esprit et des valeurs de Brocante Lab finalement.

– Qu’est ce qui vous séduit dans le principe du vintage ? 

Son côté magique ; il nous fait voyager dans le passé et croiser le meilleur de chaque époque ! 

Capture d’écran 2014-08-06 à 10.09.25

– Comment voyez vous votre projet dans 5 ans ? 

Une véritable référence déco, un site incontournable pour ceux qui cherchent à se meubler et décorer leurs intérieurs avec du mobilier et des accessoires uniques !

Et puis Brocante Lab pointera évidemment le bout de son nez à l’étranger pour montrer ce qu’est la Brocante frenchy !

 

Allez vite découvrir toutes les possibilités que vous offre Brocante Lab, vous pouvez y retrouver également une boutique Mademoiselle Claudine.

 

 

 

FOCUS

FOCUS : HARRY BERTOIA

5 août 2014

Capture d’écran 2014-07-21 à 10.45.39

Il y a à l’heure actuelle un réel engouement pour la Diamond chair. Elle lie un matériaux actuel, le métal, avec une impression de légèreté. Nous la retrouvons dans de nombreux intérieurs, elle se fond dans différents styles décoratifs. De plus elle représente parfaitement le design de l’époque moderne, qui est très tendance.

Mais connaissez-vous sont histoire et celle de son concepteur Harry Bertoia ? La voici :

Harry Bertoia 1915 / 1978 .

Harry Bertoia arrive depuis l’Italie aux États-Unis en 1930 avec sa famille. Il étudie la sculpture et est diplômé en 1936 de la Cass Technical High School de Détroit. En 1939, il rouvre l’atelier de travail du métal, fermé depuis six ans, et le dirige jusqu’à ce qu’il soit à nouveau fermé pour pénurie de matériaux en 1943. Il s’installe alors en Californie, et collabore avec Charles et Ray Eames sur les techniques de cintrage pour le contreplaqué. Après plusieurs désaccords avec le couple il décide de ne plus collaborer avec le couple. Il se voit naturalisé américain en 1946.

En 1950, il déménage en Pennsylvanie pour établir son propre studio et travailler avec Hans et Florence Knoll. Durant cette période, il conçoit cinq meubles à base de treillis métallique, dont la célèbre chaise Diamond , qui sont connus sous le nom de la collection Bertoia pour Knoll.

Ses chaises en fils de métal (1952) devinrent tout de suite célèbres et très recherchées dans le monde entier. Structure en fils d’acier, chromé brillant ou laqué, coussin détachable rembourré en polyuréthane, revêtement en tissu, cuir ou pony. Elles expriment la philosophie de Bertoia : elles sont avant tout confortables, elles répondent aux exigences fonctionnelles fondamentales ; il s’agit de véritables sculptures, car pour Bertoia, une sculpture ou chaise sont des éléments conceptuellement similaires ; et enfin, elles témoignent d’une technique manuelle extrêmement fine de travail de métal, dont Bertoia était maître. Nous trouvons dans le même gamme la Bird chair, la Barstool, la Asymmetric chair, et la Side chair.

En 1960, il se consacre pourtant à la sculpture. Harry Bertoia commence à créer des sculptures sonores. Son travail explore comment le métal peut être manipulé pour produire un son. Jusqu’à sa mort, il crée plus de 50 sculptures publiques qui sont exposées dans des villes des États-Unis et à l’étranger.

2fa612dc864d325ec0fb1212ab3e9da8

 

PINTEREST

Bertoia Side Chair.

PITNEREST

Bertoia Diamond chair

 

02560761a84f589eca0226b82a0e91bd

Bertoia Bird chair

BertoiaChaiseDet1_l

Bertoia Asymmetric Chair

$

Bertoia Barstool

bertoia_diamond_small_3

Bertoia Diamond chair

771f1ef89844494493a89e5a0f2a8e78

Mr Harry Bertoia

FOCUS

FOCUS : LE KITSCH ?

5 mai 2014
Photos : hostelbookers.com

Photos : hostelbookers.com

Le Kitsh !!!! Un mot souvent utilisé, une tendance en vogue, mais connait-on vraiment la définition complexe qui se cache derrière ce terme ?

Le concept apparaît vers 1860-1870, en Bavière, sous Louis II. Il est intimement lié à l’idée de l’inauthentique, de la surcharge et du mauvais goût. Désignant au départ la « production artistique et industrielle d’objets bon marché »

En dehors d’une définition historique peu glorieuse, le kitsch est un jeu, un art simple, sans prétention sinon celle de cultiver son plaisir, quelque chose de délirant et surchargé d’émotions. Un objet kitsch évoque un souvenir, un sentiment, propre à chacun.

C’est aussi une question d’époque, de mode, la valeur de temps est primordiale, dans le concept. Le kitch d’aujourd’hui n’est pas celui de demain. Tout comme le lieux et le contexte, se qui est “has been ” ici ne l’est pas forcement ailleurs.

Le kitch fait parti de chacun de nous. Un terme multidisciplinaire à la frontière du péjoratif et de l’affectif, complexe, riche, et évolutif. Plus qu’une critique du mauvais gout, mais un genre d’esthétique.

Invitez les objets qui vous sont kitsch à orner vos étagères, votre intérieur en serra enrichi.
Trouvez votre kitsch à vous….

Source : apartmenttherapy.com / bonniebazaar.com

Source : apartmenttherapy.com / bonniebazaar.com

Source : flickr.com / etsy.com

Source : flickr.com / etsy.com

Source: theenglishroom.biz / pintrest

Source: theenglishroom.biz / pintrest

Source: Pinterest / thisisnthappiness.com

Source: Pinterest / thisisnthappiness.com

Source : thepostsocial.com

Source : thepostsocial.com

 

FOCUS

FOCUS : ILMARI TAPIOVAARA

28 mars 2014

88f091d4c399993c2dba9246fed12b16

Ilmari Tapiovaara ( 1914 – 1999 ) est un designer qui a fortement contribué au développement du design scandinave au 20 ème siècle.

Il est diplômé en 1937 comme architecte d’intérieur du département de design de meubles de l’École centrale des arts appliqués à Helsinki.
Il travailla avec d’illustres personnalités comme Le Corbusier, et Alvar AAlto par lesquels il fut largement influencé. Il occupa pendant près de 10 ans le poste de directeur artistique pour le fabricant finlandais Asko de 1938-1941, et comme directeur artistique et commercial de l’usine de l’ébénisterie à Keravan Puuteolisuus de 1941-1951.
En 1951, Tapiovaara et sa femme ouvrent leur propre agence et conçoivent de nombreux intérieurs à Helsinki, pour des banques, bureaux, hôtels ou boutiques, comme le Kaivotalo building, le showroom Olivetti, ou encore l’Hotel Intercontinental.

Il est intéressant de noter qu’il fut l’un des rares scandinave à prôner un mobilier standard bon marché. En 1946-1947 Tapiovaara et son épouse, dessinèrent des meubles pour un nouveau campus étudiant à Helsinki “Domus”, dont sa célèbre chaise empilable en bois, elle devait servir à la fois de chaise de bureau, de conférence et de repas. 

Dans l’ensemble de sa carrière il à eu la chance de travailler partout dans le monde et fut énormément récompensé, il a obtenu pas moins de 6 médailles d’or à la triennale de Milan, plus que n’importe quel designer.

Ses produits sont désormais produits par ARTEK, qui lui redonne une visibilité internationale.

Certaines des pièces qu’il a dessiné, sont redevenues très tendance dans le style scandinave.
Vous trouverez dans la boutique de Mademoiselle Claudine la chaise Fanett.

Voici un sélection des pièces les plus tendances :

tapiovaara3

 

tapiovaara5

 

tapiovaara2
tapiovaara4

 

tapiovaara1

 

designer 2

FOCUS

J’AI DEJA VU CES CHAISES!

27 janvier 2014

 

Vous les avez tous déjà vu quelque part, dans les blogs, les magasins déco, un magasine… mais vous ignorez sûrement leurs origines… LES CHAISES EAMES.

Ce n’est pas un designer mais un couple qui se cache derrière ce monument du design de XXe siècle. Charles et Ray Eames se sont mariés en 1941. La combinaison éclectique de leurs goûts “West  Coast” et de leur imagination à favorisé une carrière conjointe qui s’est étendue sur plus de 40 années et à engendré quelques une des pièces les plus innovantes et les plus influentes du design d’après guerre.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, ils sont subventionnés par la marine américaine pour leurs avancés techniques sur le contreplaqué, et d’autres part sur la fibre de verre.

En 1956, les Eames éditent le fauteuil Eames Lounge Chair qui révolutionne le siège de détente, ce sera leur plus grand succès. Ils sont à ce moment en collaboration avec Herman Miller depuis 3 ans. Disparus il y à une trentaine d’années, Charles et Ray nous ont laissé pour héritage de magnifique chaises, mais également des sofas, des meubles, des sièges d’aéroport, des maisons préfabriquées…

On parle d’un couple cool, et passionné, une conception de l’art et de la science légendaire.

Les chaises Eames originales sont tout d’abord en fibre de verre et non en plastique / polypropylène comme les rééditions Vitra actuelles. La fibre de verre est un matériau durable, robuste et pérenne qui traverse le temps sans prendre une ride contrairement aux coques en plastique qui se rayent facilement.

Vous remarquerez leur nom plutôt étonnant , mais tout cela à une explication. Il y a 3 éléments à prendre en compte:

L’USAGE : D pour Dine (diner), L pour Lounge (relax) ou R pour Rock (bascule)

LA COQUE: A pour « Armchairs » (avec accoudoirs), S pour Sidechair (sans accoudoir), K pour K-Wiring (fils métalliques) et C pour Chair (deux pièces sans accoudoirs).

LA BASE : pour les pieds en bois W pour Wood

Pour les pieds en fer :  Les pieds métalliques des Chaises Dining peuvent être droits, auquel cas ils sont appelés X-base (base X). Ils peuvent également être croisés d’une manière qui rappelle la tour Eiffel et sont alors appelés R-base (base R).

Les Chaises Lounge ont leurs pieds typiques désignés par un M.

Maintenant vous pouvez dire que vous connaissez ces chaises.

 

Source: etxekodeco.blogspot.com

Source: etxekodeco.blogspot.com

Source: designfolia.com

Source: designfolia.com 

Source: Pinterest

Source: thedesignerpad.com

Source: thedesignerpad.com

Source: Pinterest

Source: Pinterest